Lorsque j’ai procédé à ma reconversion professionnelle en 2018 afin de devenir naturopathe, j’étais loin de m’imaginer les modifications que cela allait pouvoir entraîner dans ma vie.

En découvrant la naturopathie et ses principes, j’ai soudainement pris conscience que j’étais seule et unique responsable des dysfonctionnements de mon corps. Je ne pouvais plus porter coupable quiconque d’autres que moi-même puisque j’avais enfin compris que j’étais seule maître de mon corps et que j’avais entre mes mains, les clés pour permettre à mon corps de fonctionner.

« Lorsque quelqu’un désir obtenir la santé, il faut d’abord lui demander s’il est prêt à supprimer les causes de sa maladie, alors seulement, il est possible de l’aider ».

Hippocrate

Depuis que j’ai découvert la naturopathie, j’ai donc compris que lorsque mon corps m’envoie un signal que l’on qualifie souvent de ‘problème » il essaie surtout de me délivrer un message d’alerte pour me mettre en garde sur ce que je mange / ce que je fais qui ne lui convient pas. En apprenant à décrypter les signaux de son corps et en cessant de vouloir taire ces « problèmes » à coups d’antidouleurs, on s’aperçoit finalement que nous pouvons, dans la plus-parts des cas, parvenir à trouver une solution plus naturelle.

Asthmatique, j’ai longtemps pensé que la seule solution à mes crises d’asthme était ma ventoline. Finalement, c’est en comprenant les mécanismes de mon corps que je me suis aperçue que mon alimentation pouvait augmenter mes crises d’asthme, ou, à l’inverse les diminuer. Aujourd’hui, je peux anticiper mes crises d’asthme car je sais reconnaître ce qui peut les provoquer (une alimentation riche en sucre, une émotion forte…). Alors, effectivement, cela a nécessité des modifications sur du long terme dans ma vie : des modifications alimentaires notamment.

« Moi, ancienne adepte des régimes restrictifs. »

En procédant à un remaniement de mon alimentation, je me suis également aperçue que nombreux avaient été les impacts positifs sur ma santé. En m’intéressant à la micro-nutrition (les éléments que l’organisme ne peut pas, ou presque, synthétiser et qui nécessitent donc d’être apportés par l’alimentation : c’est le cas des vitamines, minéraux et oligo-éléments) j’ai senti un mieux-être physique et mental. Aussi, les macronutriments (glucides, lipides, protéines : indispensables à notre santé) m’ont prouvé que je pouvais me faire plaisir tout en faisant du bien à mon corps. Moi, ancienne adepte des régimes restrictifs, j’ai soudainement compris que manger sainement et plaisir gustatif était possible.

« En déconstruisant tout ce que je pensais savoir sur l’alimentation saine (…) j’ai perdu 15 kilos. »

Finalement, en une année, j’ai compris l’impact de mon alimentation sur ma santé tout en déconstruisant tout ce que je pensais savoir sur l’alimentation saine. Cette même année fut remplie de repas gourmands, de plaisirs gustatifs et pourtant, c’est durant cette même période que j’ai perdu 15 kilos. Loin de moi l’idée de prôner la perte de poids, mais au contraire, de mettre en avant l’impact de l’alimentation sur la santé physique et mentale. Mon déclic alimentaire enchaîna alors un désir de vouloir reprendre une activité physique régulière. Là encore, si dans le passé, j’enchaînais les séries d’abdos dans l’objectif d’atteindre un ventre plat, aujourd’hui, je fais du sport parce que cela me fait plaisir avant tout. Lorsque j’enfile mes chaussures de randonnées ou mon gilet de canoë, je ne le fais pas pour l’effort physique et donc les calories brûlées, mais bel et bien parce que je prends du plaisir à faire cela et parce que j’en ressors plus heureuse.

Aujourd’hui, je dirais que mon alimentation est éveillée. C’est-à-dire que je suis consciente de l’impact qu’un aliment peut avoir sur ma santé. Cela ne signifie pas que je ne mange que des aliments sains. Au contraire, vous avez de grandes chances de me voir un cornet de glace à la main pendant l’Été ou me voir me régaler d’un plat savoureux au restaurant, et je ne culpabilise jamais de me faire plaisir.

Tout simplement car j’ai réussi à trouver le juste équilibre entre ma gourmandise et ma passion pour l’alimentation saine.

J’espère que cet article vous a plu, aimeriez-vous un article sur « une journée dans mon assiette » ?

Un commentaire sur « Comment la naturopathie a changé ma vie »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s