Les vacances d’été sont généralement propices au lâcher-prise, à la détente… L’occasion de tester la digital detox !

Se déconnecter pour se reconnecter à soi

Une digitale detox est une période durant laquelle on se coupe de toutes sources digitales (ordinateur, tablette, téléphone) pendant une période allant d’un jour à plusieurs semaines. L’idée est de déconnecter au sens propre du terme et se reconnecter à soi. Chacun procède à la digital detox qui lui convient le plus. Certaines personnes préféreront tout couper un jour par semaine, d’autre le week-end, ou un mois par an.

Des dizaines d’études prouvent aujourd’hui les méfaits des écrans chez les enfants et les adultes. Nos capacités cognitives diminuent, notre niveau d’anxiété augmente (car la lumière bleue nous stimule à des moments où l’on a besoin de calme et de repos, ce qui met notre corps en vigilance permanente) sans parler des troubles du sommeil, des difficultés de concentration et de mémorisation. Et pour cause, nous avons, pour la plupart, perdu l’habitude de faire des recherches par nous même puisqu’il nous suffit de poser notre question à notre moteur de recherche pour avoir une réponse en un clic !

Éteignez votre téléphone. Allumez votre vie.

Pour ma part, j’ai rarement mon téléphone sur moi lorsque je sors car j’aime le fait de profiter pleinement d’une sortie ou d’une promenade sans me sentir « connectée » à autre chose via mon téléphone (on a tous déjà connu ce moment où l’on profite pleinement de l’instant et où la sonnerie de notre téléphone nous ramène tristement à la réalité).

Je suis loin d’être une addict au digital. Il y a quelques années, j’ai même troqué mon smartphone à la pomme célèbre pour un téléphone à touches qui ne recevait même pas les MMS… Un téléphone qui me servait uniquement et seulement : à téléphoner ! Cette expérience, aussi insignifiante soit-elle, m’a permis de mettre en lumière notre dépendance aux écrans. J’ai soudainement pu observer combien les écrans étaient des veritables aspirateurs à temps, energie et concentration. Faites le test d’observer au restaurant, dans la rue, dans un café, toutes les personnes qui sont rivées sur leur smartphone plutôt qu’à discuter avec leur proche. Les écrans nous ont fait perdre l’habitude de discuter, de parler et de communiquer verbalement nos émotions.

Si aujourd’hui j’ai de nouveau un smartphone, quelques petites astuces me permettent de limiter ma consommation digitale et ainsi, d’éviter de tomber dans le piège du réflexe de l’écran (vous savez, ce fameux réflexe qui vous fait prendre votre smartphone lorsque vous êtes dans une file d’attente, lorsque vous vous ennuyez…).

Mes astuces du quotidien pour limiter mon temps d’écran :

  1. Pas de téléphone à table. Selon moi, c’est l’une des règles les plus importantes à mettre en place dans son quotidien. Il n’y a rien de plus frustrant que d’être à table avec une personne qui est occupée à regarder son téléphone. Le moment du repas est un moment de partage et d’échange. J’ai déjà eu l’occasion de parler avec plusieurs personnes qui s’étonnent « mais, qu’est ce que l’on va se dire avec la personne avec qui je suis attablée si on ne peut même pas regarder son téléphone à table ? ». Croyez-moi, lorsque tous les stimulis sont coupés autour de vous, vous allez subitement trouvé que les échanges et conversations sont plus riches et plus sympathiques !
  2. Éteindre la wifi la nuit (et dès que cela n’est pas utile). Au delà des effets néfastes des ondes sur notre corps, le fait de garder la wifi allumée en permanence incite fortement à trouver quelque chose à faire sur internet plutôt que de faire une autre activité.
  3. Bannir les écrans de la chambre à coucher. La chambre doit être un endroit de repos, de calme et d’apaisement. Les écrans bleus sont des excitants qui empêchent le corps de faire la distinction entre le jour et la nuit. Remplacez votre téléphone par un livre ou une séance de cohérence cardiaque. Si votre téléphone vous sert également de réveil matin, investissez dans un simulateur d’aube pour profiter d’un réveil bien plus serein et agréable !
  4. Limiter son temps d’écran quotidien grâce à une alerte. Que ce soit pour lire un SMS, appeler un proche, aller sur les réseaux ou prendre une photo, j’ai limité ma durée globale d’utilisation quotidienne de mon téléphone à 1h grâce à une application qui détecte mon temps de présence. Au delà, un message s’affiche sur mon écran m’informant que ma limite est atteinte. J’ai la possibilité d’ignorer cette information mais cela pousse à la réflexion et finalement, on s’aperçoit que lorsque l’on dit « je n’ai le temps de rien », on peut déjà revoir sa consommation d’écran pour trouver du temps pour autre chose !
  5. Réduire ses applications. C’est très important selon moi de ne pas s’éparpiller dans les applications au risque de toujours avoir quelque chose à faire sur son téléphone. Scanner un produit alimentaire, regarder la météo, lire la dernière actualité, regarder la dernière photo envoyée d’un proche… Je me limite à moins de 5 applications que j’aime beaucoup et/ou qui me sont utiles. Au delà, je réfléchis systématiquement à ce que l’application va réellement m’apporter et si je ne peux pas trouver une alternative non digitale. Par exemple, si scanner les produits que vous consommez vous intéresse, pourquoi ne pas investir dans un livre sur les additifs alimentaires afin de réussir par la suite, par vous-même, à détecter un produit bon d’un moins bon ?
  6. Supprimer les  notifications de votre téléphone. C’est une des astuces que j’ai mis en place depuis quelques mois maintenant et quelle libération ! Hormis les SMS et les appels, je ne reçois aucune notification. Autrement dit, pour consulter mes e-mails ou regarder les dernières actualités ou savoir si j’ai reçu un message sur un réseau social, je dois prendre moi-même l’initiative de consulter l’application en question pour actualiser mes notifications. Cela réduit considérablement les distractions et les tentations et je prends le temps de consulter mon téléphone uniquement lorsque je le désire et non pas lorsque mon téléphone m’indique que je dois le faire.
  7. Pas d’écran dans la première heure suivant le réveil. Votre journée est déterminée dans la première heure qui suit votre réveil. Sous entendu, si vous vous jettez sur les écrans dès votre réveil pour checker des mails, envoyer un SMS, regarder les actualités, votre cerveau va détecter cela comme une nécessité  et vous poussera à réitérer cette action plusieurs fois par jour. En revanche, en vous déshabituant à vous jeter sur un écran, vous apprendrez à votre cerveau à faire sans.

Je profite donc de cet article pour vous lancer un challenge : Mettre en place 1 conseil de cet article pendant 1 semaine pour observer les changements que cela peut provoquer chez vous ! Alors, prêt.e ?

J’espère que ces quelques petits conseils vous auront été utiles. N’hésitez pas à me partager votre point de vue sur les écrans et me donner, à votre tour, vos astuces !

Prenez soin de vous.

2 commentaires sur « Faire une Digital Detox : pourquoi et comment ? »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s