Aimez-vous cuisiner ? Appréciez-vous de passer du temps en cuisine ? Et surtout… avez-vous le temps de cuisiner ?

Nous avons toutes et tous des journées bien remplies ! Entre le travail, les obligations, la gestion des enfants si vous en avez, une activité annexe ou simplement l’envie de se reposer après une journée chargée… difficile de trouver la motivation pour passer 1h en cuisine. Pourtant, nombreuses sont les personnes souhaitant manger mieux, plus sainement et plus équilibré. Mais le temps, les idées et la motivation manquent. J’ai toujours apprécié cuisiner mais pour autant, je n’aime pas avoir l’impression de passer mon temps en cuisine. En 2018, lors de ma reconversion professionnelle, je me suis aperçue que je n’avais réellement plus de temps. Entre mon retour sur les bancs de l’école du lundi au vendredi et mon activité d’hydrothérapeute les samedis et dimanches, je n’avais plus aucun jour de repos. J’étais très fatiguée et je n’avais plus l’envie (et encore moins le temps) de penser équilibre alimentaire et cie. Mais il était pour moi hors de question de faire l’impasse sur une bonne alimentation. J’ai donc dû trouver des solutions et surtout, l’équilibre dans ma nouvelle vie. Je vous livre donc aujourd’hui les petits conseils que j’ai moi-même appliqués il y a quelques années et ceux que je continue d’appliquer aujourd’hui !

Le batch cooking

Le batch cooking est une méthode de cuisine qui vise à préparer sur un même créneau horaire (entre 2h et 4h) plusieurs repas. Cette méthode permet donc de préparer des bons repas à congeler puis à faire réchauffer au moment voulu. On continue donc de manger des repas sains et faits maison sans avoir à cuisiner tous les jours. Il existe aujourd’hui plusieurs dizaines de livres sur le sujet qui vous donnent des idées pour vos repas, des recettes et la liste des courses à faire pour perdre le moins de temps possible dans l’élaboration de vos plats. Ami.e.s végéta*iens, il existe même des livres sur le batch cooking VG afin d’avoir des idées repas sur toute une semaine ! Si vous avez en votre possession un robot de cuisine (Thermomix, Cookéo…) sachez qu’il existe également des livres de batch cooking adaptés à votre robot. C’est cette technique qui m’a sauvé en 2018 et qui m’a permis de pouvoir continuer de manger sainement et du fait-maison. Je faisais en sorte de cuisiner sur 2h de temps un maximum de repas. Quel bonheur de rentrer le soir chez soi d’une grosse journée et de n’avoir qu’à réchauffer son repas ! Je n’utilise plus cette technique aujourd’hui car mon rythme de vie est différent. Mais je vous conseille vivement de tester cette méthode si vous aussi, vous manquez de temps et d’envie en semaine ou que vous avez une vie à 100 à l’heure.

La préparation des menus

« On mange quoi ce soir ? » Ahhhh cette question que l’on adore et qui termine souvent pas un « Oh, j’sais pas. Des pâtes ? ». Lorsque l’on manque d’idées repas, on se rabat généralement sur des choses simples, rapides et que l’on connait. De ce fait, les repas sont généralement souvent les mêmes et les semaines se suivent et se ressemblent. Si l’idée vous tente, je vous conseille donc de vous rendre sur Pinterest ou sur La fabrique à menus et de réfléchir aux repas que vous aimeriez manger sur la semaine à venir. Choisissez de faire cela sur un créneau où vous avez du temps afin de pouvoir réfléchir à ce qui vous ferez plaisir. Sur Pinterest, l’aspect très visuel vous permet d’avoir des idées de ce qui vous met l’eau à la bouche. Il suffit simplement d’écrire « idées recettes simples », « idées menus de la semaine » ou même « recettes saines et gourmandes » pour avoir un éventail de recettes toutes plus délicieuses les unes que les autres. Gardez précieusement ces recettes et inscrivez sur une feuille tous les repas que vous avez sélectionnés. Organisez la semaine en conséquence et surtout, inscrivez sur votre liste de courses tout ce dont vous avez besoin.Sur le site de la fabrique à menus, tout est plus simplifié puisqu’il vous suffit d’inscrire sur combien de repas vous avez besoin d’idées, pour combien de personnes et le site vous sort votre menu de la semaine et la liste de courses correspondante ! Un bon moyen de commencer lorsque l’on manque d’idées. Ce site a été lancé via le programme national nutrition santé (PNNS) et bien que pratique, je ne vous conseille pas de l’utiliser sur du long terme mais simplement de vous en servir pour piocher des idées. En effet, les repas proposés seront très équilibrés mais je reste dubitative sur l’aspect saisonnalité, le manque d’idées sur les différents régimes alimentaires et certaines associations d’aliments qui ne participent pas au bon équilibre acido-basique. Pour ma part, j’ai utilisé la technique de l’élaboration des menus à la semaine lorsque je faisais du batch cooking (pour savoir quoi préparer à l’avance) et je continue de beaucoup m’inspirer de mes livres de cuisine favoris pour envisager certains menus. Si vous avez dans votre frigo tout ce qu’il faut pour cuisiner, vous aurez davantage envie de tester les fameuses recettes qui vous font de l’œil depuis si longtemps !

S’organiser

Aujourd’hui, j’ai un mot d’ordre en cuisine : l’organisation. Je ne prépare plus 7 plats à l’avance ni une liste de menu sur ma semaine puisque j’ai davantage le temps de cuisiner au jour le jour. Néanmoins, j’aime m’organiser afin de passer le moins de temps en cuisine au quotidien. En effet, je cuisine toujours avec l’idée que « ce qui est fait n’est plus à faire ». Par exemple, je réalise toujours une seule fournée de pain pour toute la semaine. Ainsi, j’ai toujours à ma disposition des minis pains bio maison que je peux décongeler au fur et à mesure. Je double toujours mes quantités au moment de l’élaboration des repas pour pouvoir mettre dans des bocaux des restes (de légumes, de pâtes ou autres) et ainsi, pouvoir m’avancer sur le repas du lendemain par exemple. Mon four est chaud ? Alors j’en profite pour cuire une brioche, puis mon pain et des sablés par exemple. Lorsque je suis en cuisine, je sais donc que je ne vais pas passer 1h dans celle-ci pour réaliser 1 seul repas mais pour m’avancer sur 2 repas + des accompagnements + du pain par exemple. Je pense que c’est le conseil le plus important de tous, peu importe la technique que vous souhaitez appliquer (batch cooking, menus à la semaine, cuisiner au jour le jour…). Inscrivez sur papier vos habitudes alimentaires. Par exemple : vous adorez consommer des yaourts. Il serait donc judicieux d’investir dans une yaourtière pour pouvoir préparer vos propres yaourts en faisant une tournée pour la semaine par exemple.

Investissez dans du bon matériel

J’ai hésité à parler de cette catégorie mais, à bien y réfléchir, si je suis organisée aujourd’hui, c’est parce que j’ai le matériel qui va avec. On peut tout réaliser soi-même mais cela prend forcément plus de temps. Leboncoin, Emmaüs, Donnons, Geev, et mêmes les placards de vos proches regorgent d’appareil électroménagers inutilisés qui attendent une seconde vie ! Faites le bilan de ce dont vous auriez réellement besoin selon vos propres habitudes alimentaires. Pour ma part, il me fallait un robot me permettant de cuisiner à la vapeur car c’est cette cuisson que j’utilise dans 90% des cas. Je réalise aussi beaucoup de pâtisserie et je me sers toutes les semaines de mon robot pâtissier pour faire mes pâtes (à pain, à brioche, à gâteau, pâte brisée etc…)

Je vous garantie que lorsque l’on est bien équipés, on est de suite plus motivé.e.s à cuisiner et que cela prend vraiment moins de temps.

Respectez votre rythme

Personnellement, je suis du matin. Je suis très productive entre 7h et 15h. C’est sur cette tranche horaire que je travaille le mieux, que je me concentre et que je suis la plus efficace. C’est donc aussi pendant cette période que je cuisine. Il m’arrive d’ailleurs très souvent de cuisiner alors que je suis encore en pyjama ! J’adore ce moment car il respecte mon rythme et que c’est ainsi que je me sens le mieux. Après avoir pris le temps de cuisiner, je suis disposée à pouvoir me préparer et travailler. Mon esprit n’est plus brouillé par « qu’est ce que je vais faire à manger ce midi ? » « il faut que je m’organise pour avoir le temps de préparer le repas et de manger avant de repartir travailler ! » puisque le repas est déjà prêt.

Si à l’inverse, vous êtes plutôt du soir, alors pourquoi ne pas cuisiner plutôt en fin de journée ? Prenez le temps de poser sur papier votre planning journalier et de découper sous forme de tranches horaires, votre journée. Peut-être il y a t’il un moment plus propice à la cuisine dans votre quotidien !

Faites de ce moment, un moment plaisir

Je ne cuisine jamais sans écouter un podcast ou regarder une vidéo. J’ai toujours mes écouteurs dans les oreilles lorsque je cuisine car j’adore pouvoir associer un moment « obligatoire » telle que l’élaboration d’un repas à un moment plus « cool ». Sur Youtube, je me compile toujours plusieurs vidéos dans ma playlist « à regarder plus tard » et sur mon application de podcast préférée, j’ai toujours quelques épisodes que je me met de côté. Une fois en cuisine, je peux donc profiter d’un moment d’écoute drôle/émouvant/sans prise de tête selon ce que j’ai mis en fond, tout en préparant le repas. Je vous conseille vivement d’associer la notion de plaisir à cette tâche qu’est la cuisine si ce n’est pas une activité qui vous passionne. Vous verrez que le temps passe vraiment plus vite !

Et toi, quelles sont tes astuces pour manger sainement sans te prendre la tête ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s