C’est en 2016 que j’ai découvert cette philosophie de vie grâce au livre « Hygge » de Meik Wiking, le directeur de l’Institut de recherche sur le bonheur de Copenhague.

Ce mot danois fait référence au sentiment de joie que l’on peut ressentir dans les choses les plus simples : une atmosphère chaleureuse, un repas entre ami.e.s, la lueur d’une bougie… On parle même d’art de vivre tant le principe vise à se créer un environnement de vie confortable, chaleureux et joyeux pour vivre dans la positivité.

On dit que les Danois sont les gens les plus heureux du monde. Pourtant, la lumière du soleil manque une bonne partie de l’année, ils font parti des habitants les plus taxés au monde et ont sans doute autant de soucis que nous tousEt pourtant !

Cet art de vivre Danois repose sur le fait de cumuler les petits plaisirs plutôt que de ne viser que des grands moments de joie ponctuels. L’idée est donc d’apprendre à voir les petits bonheurs dans le quotidien et non pas dans les grands événements, les voyages au bout du monde ou dans une fête incroyable.

Être plutôt qu’avoir ou que paraître est donc primordial.

En cultivant l’authenticité, on apprécie davantage les moments plutôt que les choses. On n’invite pas des proches pour les épater avec une belle bouteille de vin et un repas grandiose mais simplement pour le plaisir d’être ensemble et de partager une pizza ou un plat de pâtes.

De même, l’accumulation (d’objets, de vêtements, de produits…) a moins de valeur que le plaisir de rentrer chez soi dans une ambiance chaleureuse et conviviale. D’ailleurs, la notion d’intérieur est très importante dans cet art de vivre. En effet, partant du principe que notre lieu de vie est celui qui doit nous apporter sécurité, réconfort, douceur et repos, il se doit d’être chaleureux et propice à la détente.

On privilégie donc les matières naturelles, le bois nous rappelle la forêt, la nature, le vivant…

Les tons neutres et chauds nous invitent au repos. Sur mon article sur les couleurs (clic), j’expliquais combien une couleur peut impacter notre état d’esprit : nous dynamiser ou nous reposer par exemple. Les couleurs neutres ont l’avantage de reposer en évitant la sur-stimulation du mental et donc d’inviter au lâcher-prise

La lumière est également un élément important dans le hygge. On privilégie la lumière naturelle autant que possible grâce aux fenêtres qui donnent un accès visuel à l’extérieur, aux autres, à la nature dans l’idéal. Sinon, la lueur d’une bougie sera parfaite. Dans mon article sur les fréquences sonores (clic) je disais d’ailleurs que le crépitement d’une bougie est un son très relaxant pour le système nerveux.

Le Hygge en quelques lignes :

  • Apprendre à voir les petits bonheurs du quotidien et cultiver la gratitude
  • Prendre du temps pour soi, pour se reposer
  • Faire de son intérieur, un petit havre de paix
  • Se reconnecter à la nature
  • Être plutôt qu’avoir

Personnellement, le Hygge est un art de vivre que j’affectionne particulièrement. De plus, je lui trouve des grandes similitudes avec les valeurs que j’aime partager via la naturopathie : se reconnecter à la nature, prendre le temps, voir le beau dans les petits riens du quotidien. Autant d’éléments qui nous permettent, à coup sûr, d’être plus heureux.se !

Je vous invite à me laisser un commentaire pour me dire une chose que vous avez apprécié dans votre journée. Un premier pas vers le Hygge !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s